Previous Article Next Article Comment devenir à l’aise avec son corps quand on est complexée ?
Posted in Bien-être

Comment devenir à l’aise avec son corps quand on est complexée ?

Comment devenir à l’aise avec son corps quand on est complexée ? Posted on 13 novembre 2018Leave a comment

Les complexes mènent la vie dure à toutes les femmes et nuisent à la vie du couple. Nous sommes toutes victimes de particularités physiques que nous n’aimons pas. Cependant, chez certaines femmes, cela peut devenir de l’obsession dure à surmonter et menant à la solitude, à la déprime voire pire.

Si vous souffrez, voici comment vous pouvez faire en sorte d’aimer votre corps.

Agissez !

Ce conseil est direct et quand une de mes amies me l’a dit, il a produit un déclic en moi. Au lieu de vous apitoyer sur votre sort, pourquoi ne feriez-vous pas en sorte de travailler sur vos complexes ?

Les problèmes insurmontables sont très rares. À moins d’avoir vécu une vraie tragédie comme la perte d’un membre dans un accident de voiture ou d’avoir été brûlée sur tout le visage, les complexes sont souvent mineurs : du poids en trop, un gros nez, des boutons sur le visage, une pilosité trop présente… Chez moi, cela était également le cas. Je me sentais grosse alors que je mesurais 1,58 m pour 52 kg.

Tous ces exemples peuvent être en partie solutionnés par votre volonté. Vous pouvez suivre un régime pour perdre vos kilos en trop, prendre soin de votre peau chaque jour afin de limiter les problèmes d’acné ou même, économiser pour faire de la chirurgie esthétique afin de réduire la taille de votre nez.

Laissez votre corps vous surprendre !

Permettez à votre corps de réaliser des prouesses. Plus il vous fera du bien ou vous rendra fier, plus vos complexes diminueront. Ce travail peut être fait de diverses manières.

Ainsi, vous pouvez apprendre à apprécier votre corps via le plaisir sexuel. Obtenez des orgasmes avec un jouet intime féminin et vous ne regarderez plus pareil ce corps capable de vous faire autant de bien. De plus, une sexualité épanouie se répercute sur votre vie de tous les jours. Vous êtes moins timide, plus souriante et rayonnez davantage… De là à imaginer des retombées encore plus positives, il n’y a qu’un pas. Avec un tel état d’esprit et une apparence optimiste, vos chances de séduire sont bien plus fortes.

Les prouesses peuvent aussi être d’ordre sportif. Trop de gens pensent qu’il faut avoir un haut niveau pour pouvoir réussir de belles performances. Si franchir les 42 km d’un marathon ou grimper la montagne via la roche nécessite effectivement un réel savoir-faire et une excellente condition physique, d’autres challenges vous attendent.

Ne pensez-vous que vous serez fière de vous après une randonnée de deux heures ? Pourtant, si vous choisissez une météo clémente, avez de bonnes chaussures et allez à votre rythme, vous le ferez. D’autres sports comme la natation sont également parfaits pour reprendre le sport.

Plus que les résultats, ce sont les moyens mis en œuvre et les efforts demandés qui vous font plaisir. Toutes les études ont démontré que le sport étant bon à la fois pour la santé mentale et psychologique.

Depuis que j’ai pris l’habitude d’aller à la salle au moins deux fois par semaine, je ne suis plus la même femme.

Jouez sur vos atouts

Vous avez un peu de poids en trop ? Vous avez sûrement une poitrine généreuse qui fera fondre les hommes. Vous trouvez, au contraire, votre poitrine minuscule ? Il est fort possible que vous ayez d’autres atouts comme de belles jambes, des lèvres pulpeuses ou un regard à faire tomber le premier qui osera vous regarder.

Être belle, ce n’est pas être parfaite.

D’ailleurs, combien de femmes parfaites connaissez-vous ?

Si besoin, allez chez une relookeuse ou une maquilleuse professionnelle. Elle vous donnera des astuces pour mettre en avant vos points forts. Vous pouvez aussi en parler avec vos amies et demander de l’honnêteté. Elles auront peut-être des conseils pour vous mettre en valeur.

Une fois que cela sera fait, vous serez de bien meilleure humeur en voyant votre reflet dans le miroir.

N’hésitez pas à consulter un spécialiste

Si vos complexes sont vraiment trop présents que vous avez l’impression que votre vie est ruinée par eux, envisagez de discuter avec un psychologue. Certains problèmes psychologiques remontent à des événements passés ou des fixettes peuvent exister pour vous détourner de soucis plus importants que vous n’osez pas affronter.

Cet interlocuteur professionnel ne vous juge pas et ne connaît pas votre vie. Vous pouvez donc vous livrer complètement sans mettre les pincettes que vous mettez quand vous parlez à votre mère ou sans que votre meilleure amie ramène toujours tout à elle.

Ces thérapies sont encore plus importantes si vous pensez souvent à un suicide ou que vous avez des épisodes de boulimie, d’anorexie ou de mutilation. Ces comportements ne doivent pas vous faire honte et il ne faut pas non plus les minimiser. Réclamer de l’aide n’est pas un aveu de faiblesse. Au contraire, c’est très courageux de faire le premier pas dans l’optique de diminuer ses complexes et de combattre ses démons.

Une thérapie régulière pourrait vous faire le plus grand bien. J’ai vu des résultats impressionnants sur une de mes meilleures amies qui ne semblait pas savoir comment remonter la pente.

Vivre complexée n’est pas une vie. Si être gênée par quelques aspects physiques est normal, cela ne doit jamais devenir une obsession. Si c’est le cas, agissez et soignez-vous si vous sentez le trouble trop important.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *